Citations et poésies

énergie nature paix shiatsu

"Maintenir le corps en bonne santé est un devoir. Sinon nous ne serons pas capables de maintenir notre esprit fort et clair".

 

Citation du Bouddha


"Le calife vient de mourir. Alors que le trône est vide, un misérable mendiant vient s'asseoir dessus. Le grand vizir demande aussitôt aux gardes de se saisir de ce loqueteux qui commet un sacrilège mais ce dernier de répondre : "laissez moi, je suis au dessus du calife. Comment peut-on dire une chose pareille, s'exclame le grand vizir stupéfait. Au dessus du calife il n'y a que le Prophète. Je suis au-dessus du Prophète, poursuit le mendiant sans se départir de son flegme. Quoi! Qu'oses tu dire misérable! Au dessus du Prophète, il n'y a que Dieu! Je suis au dessus de Dieu. Blasphème ! Hurle le grand vizir. Gardes! Étripez ce fou sur le champ. Au dessus de Dieu, il n'y a rien! Et le mendiant de répondre.... justement, je suis rien".


L'amour qui vaut la peine d'être vécu, c'est l'amour que nous portons

déjà en nous, au cœur même de notre être. Là, nous trouvons une source

infinie

de chaleur que nous pouvons utiliser pour transformer notre solitude

et notre malheur. Au fur et à mesure que nous prenons contact

avec cette énergie nourrissante, nous trouvons les ressources intérieures

nécessaires pour être véritablement responsables de notre

développement

et de notre propre bien-être. Nous apprenons à entretenir un corps

et un esprit sains, et à prendre soin de nous-mêmes de la meilleure façon

Lorsque notre aptitude à satisfaire nos propres besoins réels s'accroît,

nous sommes véritablement en mesure d'aider aussi les autres.

 

 Tarthang Tulkou


"La nuit dernière, dans le silence qui enjolissait les ténèbres, j'étais seul et j'entendais la voix de Celui qui chante les mélodies éternelles.

 

Quand je me suis endormi j'avais en fermant les yeux cette dernière pensée: même pendant que je suis inconscient dans le sommeil, la danse de la vie continuera dans le champ silencieux de mon corps endormi, à la même cadence que là-haut les étoiles.

 

Le coeur battra, le sang bondira dans les artères, et les millions d'atomes qui vivent dans mon corps vibreront en mesure avec la harpe qui frémit sous le doigt du grand  Maître".

 

Rabindranath  Tagore ds Sadhana,

(Merci à toi, Bernard, pour ce magnifique partage ...)


" Si je pouvais croquer la terre entière
et lui trouver un goût,
j'en serais plus heureux un instant...
Mais ce n'est pas toujours que je veux être heureux.

Il faut être malheureux de temps à autre

afin de pouvoir être naturel...


D'ailleurs il ne fait pas tous les jours soleil,

et la pluie, si elle vient à manquer très fort, on l'appelle.

C'est pourquoi je prend le malheur avec le bonheur,

naturellement, en homme qui ne s'étonne pas qu'il y ait des montagnes et des plaines

avec de l'herbe et des rochers.


Ce qu'il faut, c'est qu'on soit naturel et calme

dans le bonheur comme dans le malheur,

c'est sentir comme on regarde,

penser comme l'on marche,

et, à l'article de la mort, se souvenir que le jour meurt,

que le couchant est beau, et belle la nuit qui demeure...

 

Puiqu'il en est ainsi, ainsi soit-il..."

Poème extrait de "Le Gardeur de Troupeaux", Fernando Pessoa


Pour que l’ordre règne, il est essentiel que le peuple jouisse de la paix ;

pour que le peuple jouisse de la paix, il est essentiel que ses besoins soient satisfaits ;

pour que ses besoins soient satisfaits, il est essentiel de ne rien entreprendre à contretemps ;

pour que toutes choses aient lieu en leur temps, il est essentiel de réduire le nombre des activités ;

pour que les activité ne se multiplient pas, il est essentiel de modérer les désirs ;

pour que les désirs restent modérés, il est essentiel de faire retour à la nature

et pour faire retour à la nature, il est essentiel de se libérer de tout attache.

Se libérer de toute attache, c’est atteindre la vacuité et atteindre la vacuité, c’est parvenir à l’équilibre. Or, l’équilibre est la nature du TAO et le vide sa demeure.

 

Lao-tseu


« Plus vous avancez en âge, plus la pression du monde s'accentue et

plus vous avez tous tendance à vous rapetisser. Mais vous avez dû

voir certains saints qui agissent toujours sans crainte, le cœur plein

d'amour et entièrement libres dans toutes les circonstances de la

vie. Tandis que votre vie à vous est toujours paralysée par la crainte

et la détresse. Essayez d'être forts, de secouer toutes les craintes, et

de faire progresser le bien dans le monde par un travail

désintéressé qui occupe toute votre vie. »

 

Ma Ananda Moyi


« Éviter de se comparer aux autres, de mépriser ceux qui n’ont pas les mêmes ambitions que nous. Chacun a sa propre vision de son bonheur. Il n’y a pas de desseins meilleurs que d’autres. L’essentiel est d’être en harmonie avec soi. »

 

« Petite philosophie pour ceux qui veulent atteindre le sommet de la montagne », Catherine Rambert.


J'ai trois trésors

que je garde et chéris.

le premier est amour,

le second, frugalité

le troisième, humilité.

Plein de compassion on peut se révéler généreux.

Humble, on peut arriver à diriger.

Mais être courageux sans compassion,

généreux sans sobriété,

chef sans humilité

mène à la mort.

Par la compassion on peut triompher dans l'attaque,

et demeurer imbattable durant la défense.

Le ciel porte secours a celui qui est doté de compassion.

 

Lao-tseu